Selma Gurbuz

 

Chaque jour, j’essaie d’atteindre des objectifs. Je travaille jusqu’à la tombée de la nuit. Le soir, lorsque le brouhaha du monde commence à s’estomper, je peux méditer sur notre existence : qu’est-ce que la vie ? Chaque fois que suis avec mes amis ou en famille, je ressens une réelle solidarité entre les hommes. La solidarité, c’est la voie à suivre, selon moi. Même si nous vivons dans une société individualiste, j’ai le sentiment que nous sommes meilleurs lorsque nous parvenons à unir nos forces. C’est aussi la raison pour laquelle l’or est un fil rouge dans toute cette série. J’associe l’or à la chaleur, à l’amour et à la compassion.  C’est un lien avec le spirituel.

 

Les carmélites ont inspiré cette image. Elles vivent recluses pour être plus proches de Dieu. Leurs habits noirs qui symbolisent les tentations et les pêchés contrastent avec l’espace blanc. Les fils en or reflètent le lien à une force spirituelle.

 

Les mains symbolisent l’engagement envers l’être humain. Donner pour recevoir.

 

Le paysage surréaliste renvoie à notre inconscient. Le violet symbolise la connaissance pure et l’inconscient spirituel. Selon moi, nous sommes tous sur le même bateau, nous sommes les parties indissociables d’un seul et grand ensemble.

 

Portait de Selma Gurbuz

Selma Gurbuz est étudiante dans la section « Visual design – Photography » de la LUCA School of Arts. Selma utilise la photographie comme un moyen pour augmenter ou clarifier certains sentiments. Autodidacte, elle a commencé à réaliser des autoportraits dès l’âge de 15 ans. Plus tard, elle a commencé à s’intéresser davantage à une vision plus holistique et à employer des images statiques et dynamiques.

 

www.gurbuzselma.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires